Ne laissez pas la Covid vous empêcher d’atteindre vos objectifs. Nos classes sont désormais hybrides: formez-vous aux métiers du numérique depuis chez vous ou depuis l’un de nos campus!

En savoir plus

Qu’est-ce qu’un développeur full stack ?

développeur full stack

Dans un secteur comme la technologie, où tout évolue à un rythme effréné, les rôles et les profils requis par les entreprises doivent s'adapter très rapidement aux nouvelles circonstances. C'est pour cette raison que, bien qu'il y a quelques années, les tâches à accomplir par un développeur front-end d'une part et un développeur back-end d'autre part étaient clairement différenciées, à mesure que les besoins des entreprises technologiques évoluaient et que les développeurs devaient acquérir de nouvelles compétences et aptitudes, le profil du développeur full stack s'est répandu. 

Le profil d'un développeur full-stack

Bien qu'il s'agisse d'un profil qui n'a pas encore été entièrement défini, le fait est qu'il est de plus en plus demandé dans l'industrie. Et bien que beaucoup de gens pensent qu'un développeur full stack doit être capable de travailler à la fois sur le front-end et le back-end, ce n'est pas forcément le cas.

Ce qui les différencie des autres profils de l'industrie technologique, ce n'est pas qu'ils puissent tout faire, mais qu'ils puissent tout comprendre, aussi bien ce qui se passe du côté client (ce que les utilisateurs voient) que du côté serveur (ce à quoi les internautes n'ont pas accès, comme les bases de données). En outre, tout bon développeur full stack doit posséder les compétences de communication nécessaires pour communiquer avec les autres développeurs de l'équipe.

Afin d'acquérir les compétences requises pour ce rôle, celles exigées par le marché, un développeur doit évidemment étudier différents langages de programmation, connaître différents environnements, manipuler certaines technologies et certains frameworks tant en front-end qu'en back-end. 

C'est pourquoi les bootcamps dans les écoles de codage sont de plus en plus populaires, permettant à la fois aux développeurs les plus âgés et à ceux qui débutent dans le secteur de  se former au métier de développeur web full stack. C'est le cas d'Ironhack, où en seulement 9 semaines, vous pouvez acquérir les compétences nécessaires pour entrer sur le marché. Mais quelles sont ces compétences ? Nous passons en revue les connaissances et les compétences qu'un développeur full stack doit posséder pour rejoindre le secteur aujourd'hui.

Langages et frameworks de programmation front-end

L'une des tendances les plus courantes dans le secteur aujourd'hui est de prendre grand soin de ce que les clients voient et de leur offrir l'expérience utilisateur la plus raffinée possible, afin qu'ils se sentent à l'aise à tout moment en interagissant avec le site web ou l'application qui a été développé. C'est pourquoi il est essentiel de connaître tous les outils qui vous permettent de composer un front-end convivial.

C'est pourquoi des technologies telles que HTML et CSS, aussi basiques qu'essentielles dans la pile de technologies de tout développeur full stack qui se respecte, sont rejointes par de nombreux autres frameworks et bibliothèques dont l'utilisation est de plus en plus répandue. Les frameworks tels que React, Angular ou Vue.js, qui ont pris beaucoup d'importance ces dernières années dans le monde du développement, ainsi que l'expansion d'un langage tel que Javascript, qui est à la base de ces outils, se distinguent ici.

Sans aucun doute, les experts soulignent que tant en front-end qu'en back-end, malgré les alternatives qui existent, Javascript est le langage qui finira par imposer sa suprématie dans les temps à venir, il est donc indispensable pour tout développeur qui veut aspirer à être full stack.

Vous appréciez cet article ? Apprenez en plus sur Développement Web !

Faites le premier pas dans le monde de la technologie et découvrez notre bootcamp Développement Web.

Langages et frameworks de programmation back-end

Dans la partie back-end quelque chose de similaire se produit. Javascript est en train de prendre le dessus sur d'autres, comme Java, qui, bien qu'ils soient encore utilisés dans de nombreuses entreprises, car leurs développements remontent à un certain temps, tentent de s'adapter au nouveau scénario de l’industrie. Par conséquent, la feuille de route des développeurs full stack pour cette année comprend  l'apprentissage de Node.js, qui permet d'utiliser un langage de programmation tel que le Javascript sur le back-end, et qui est de plus en plus utilisé par de plus en plus de développeurs, surtout lorsque d'autres outils tels qu'Express sont développés du côté serveur.

La gestion des bases de données est un autre domaine dans lequel un développeur web full stack doit avoir des connaissances avancées en matière de back-end. Ses tâches consisteront à ajouter de nouveaux éléments à cette base de données et à interagir avec eux pour, par exemple, effectuer certaines requêtes et afficher le résultat à l'utilisateur. Il existe en effet différentes bases de données sur le marché, réparties en deux groupes principaux : les bases relationnelles et les bases non relationnelles. C'est pourquoi certains choisissent le premier, comme MongoDB, et d'autres le second, comme MySQL ou SQLServer.

Savoir utiliser Git, une priorité

Il s'agit sans aucun doute de l'une des exigences auxquelles les entreprises attachent le plus d'importance lorsqu'elles engagent un nouveau développeur. De nos jours, tout développeur full stack doit savoir comment travailler avec un logiciel de contrôle de version. C'est la clé. Le plus répandu est Git et son homologue basé sur le cloud, GitHub, qui permet aux équipes de développement de suivre leur progression et les fonctionnalités en cours de développement et, en outre, permet à chacun de ses membres de faire son travail sans affecter le reste, puis de tout mettre en commun afin que le produit dans son ensemble fonctionne correctement lors de sa mise en production. 

S'il est vrai que de nombreuses actions comportent plus de risques et nécessitent plus de connaissances, créer un référentiel, le télécharger sur Internet et pouvoir travailler avec est l'une des tâches les plus simples et les plus essentielles auxquelles un développeur est confronté.  Dans ce guide, vous pouvez commencer à faire vos premiers pas avec Git.

Avec tous les outils et frameworks énumérés dans l’article, vous disposez déjà de ce dont vous avez besoin pour effectuer vos propres recherches et voir quel est le domaine qui vous intéresse le plus. Et si vous avez compris et que vous voulez devenir un programmeur full stack, nous vous encourageons à jeter un coup d'œil à notre bootcamp au développement web.

Rejoignez Ironhack

Prêt à nous rejoindre ?

Des milliers d'entrepreneurs et des personnes en reconversion professionnelle ont lancé leur carrière dans l'industrie du numérique après avoir suivi les bootcamps d'Ironhack.

Cours

Quelle formation voulez vous prendre?

Campus

Où voulez vous vous former?

Articles de blog connexes sur Développement Web

Front end vs back end

Front-end et Back-end : Quelle est la différence?

En savoir plus ...
Ironhack CSS Javascript

Les différences entre HTML, CSS et Javascript (et quelques bons conseils pour créer votre premier site web !)

En savoir plus ...
Coding Bootcamp

Qu’est-ce qu’un Coding Bootcamp?

En savoir plus ...

Annonce RNCP

En savoir plus ...

Comment je suis devenue développeur web en 6 mois ? (sans aucun background tech)

En savoir plus ...
Soyez les premiers informés de nos dernières actualités et événements en vous inscrivant à notre newsletter.
Veuillez écrire votre nom
Veuillez écrire votre nom
L'email n'est pas valide. Veuillez réessayer.