Retour à tous les articles

23 juin 2020 - 5

Front-End contre Back-End : quelle et la différence ?

Il existe plus d'une façon d'être un développeur, et autant de raisons différentes de se lancer dans le monde du développement.

Ironhack

Développement Web

Tous les cours

Il peut aussi bien s'agir de passionnés de graphisme qui souhaitent approfondir leur savoir-faire en appliquant leurs créations visuelles à l'interface d'une page web, que de personnes qui adorent fouiner dans les entrailles des bases de données, des API ou explorer le fonctionnement interne des serveurs, autrement dit, tout ce que les utilisateurs ne voient pas. Il existe une multitude de raisons pour lesquelles les gens peuvent vouloir devenir développeurs Web.

Ainsi, selon leurs préférences, ces personnes peuvent se spécialiser soit dans le front-end, soit dans le back-end. Même si la technologie est en constante évolution et que la relation entre les deux termes est toujours fluctuante et difficile à établir, il existe toujours une différence significative et inhérente qui les sépare. 

Les compétences nécessaires à l'une ou l'autre activité se recoupent souvent, les langages de programmation polyvalents étant de plus en plus populaires dans tous les domaines, mais les développeurs front-end et back-end utilisent des ensembles de compétences contrastés et les appliquent de différentes manières, en poursuivant des objectifs et des priorités totalement différents. La perspective est primordiale !

Développement front-end : la technologie maquillée

Comme son nom l'indique, le développement front-end englobe la configuration et la conception de tout ce que les internautes voient lorsqu'ils utilisent un site web ou une application. C'est la dimension visuelle de ce métier qui attire les développeurs ayant un intérêt marqué pour le graphisme. La tâche de ces développeurs consiste à créer des interfaces que les utilisateurs trouveront aussi attrayantes que conviviales, rendant ainsi l'expérience utilisateur beaucoup plus agréable.

Pour ce faire, les développeurs utilisent trois outils principaux, à savoir le HTML, le CSS et le JavaScript. Ce dernier a progressivement gagné du terrain dans le développement tant front-end que back-end, détrônant d'autres technologies telles que JQuery, qui est en passe de devenir obsolète. D'autres frameworks ont même été créés au sein de JavaScript, comme React et Angular, qui facilitent le travail d'un développeur et peuvent créer des composants qui sont ensuite reproduits dans d'autres domaines de la plateforme sur laquelle ils interviennent.

Le développement front-end est souvent considéré comme exclusivement technique, mais certains domaines ont une forte dimension de conception graphique. Tout comme les spécialistes UX/UI, certains développeurs front-end maîtrisent d'autres outils qui ne sont pas traditionnellement utilisés par les développeurs, comme les programmes d'édition d'images (on peut citer par exemple Photoshop), ou des plateformes telles que Figma ou Sketch qui permettent aux développeurs de créer des prototypes, de prévisualiser la navigation à travers la plateforme et de tester différents concepts avant de parachever le développement.

Bien que les conceptions UX et UI soient des domaines bien définis qui ne doivent pas être confondus avec le développement front-end, les deux se chevauchent de manière significative. Le développement de logiciels englobe une infinité de domaines et de fonctions ; contrairement à une sélection difficile entre une poignée d'intitulés de postes définis, les développeurs ont une liberté inégalée pour établir leur propre profil de compétences et se forger un parcours professionnel unique.

En tant que développeur front-end, votre tâche consiste à exploiter toutes ces technologies et tous ces langages pour créer l'aspect visuel et la conception de l'application ou du site web en question. Le but de ce travail est de générer un sentiment particulier chez les utilisateurs, de sorte que cette expérience soit agréable et fluide et qu'ils aient envie de revenir. Il s'agit là d'un défi de taille.

Développement back-end : l'élaboration de l'architecture

Les développeurs qui choisissent de se spécialiser dans le  développement back-end sont généralement ceux qui préfèrent configurer les bases de données et déterminer comment optimiser les fonctions du site Web, telles que les performances du serveur (afin que celui-ci puisse gérer la charge de travail de manière adaptée), ou utiliser les ressources externes telles que des API tierces. Ces développeurs s'occupent finalement de tout ce qui est invisible aux yeux des utilisateurs qui visitent un site Web ou une application et fournissent leurs données pour s'inscrire ou effectuer un achat sur cette plateforme.

Les développeurs back-end se servent de nombreux langages de programmation différents dans leur vie quotidienne, de PHP à Ruby, en passant par Python, Java ou même JavaScript. Leur tâche consiste à garantir le bon fonctionnement des sites web et à améliorer leur temps de réponse. Les développeurs back-end ont vu leurs responsabilités et leur influence se renforcer avec l'avènement du Web3 et la transition depuis des pages web et des applications statiques plus simples vers des sites web plus complexes et dynamiques, qui dépendent de plus de ressources et nécessitent des mises à jour constantes. En outre, ils connaissent généralement bien les bases de données relationnelles, telles que MySQL ou Oracle, ainsi que les bases de données non relationnelles, telles que MongoDB.

Le développement full stack : le meilleur des deux mondes !

Vous ne parvenez pas à vous décider entre le développement front-end et back-end ? Vous ne seriez pas la première personne confrontée à ce dilemme. Si vous aimez tout autant concevoir des interfaces que des domaines tels que la gestion des données, vous pourriez orienter votre carrière vers un emploi dans le développement full stack. Malgré le scepticisme qui entoure encore ces profils, dans la mesure où l'on considère qu'il vaut mieux se spécialiser et devenir un expert dans un domaine ou un autre, la vérité est que les entreprises investissent de plus en plus dans des développeurs full stack qui ont une compréhension solide de plusieurs domaines et sont capables d'apporter une plus-value tant à l'interface à afficher dans le navigateur qu'à l'infrastructure qui se dissimule sous la surface.

Si vous possédez les compétences et les capacités ainsi que la curiosité requise pour acquérir l'expertise professionnelle en matière de développement back-end et front-end, vous pouvez choisir de vous inscrire à la formation intensive en développement web (Web Development bootcamp) d'Ironhack. Vous vous familiariserez ainsi avec les technologies de pointe utilisées tant pour le développement front-end, notamment le HTML5, le Canvas, JavaScript ou React, que pour le développement back-end ; vous maîtriserez Node.js ; vous apprendrez à configurer des serveurs avec Express, ou des bases de données avec MongoDB. Ce sont autant de compétences très prisées par les entreprises de la technologie qui vous procureront une longueur d'avance au moment d'accéder au marché du travail et au monde du développement.

Lequel des deux stimule votre esprit de développement ? Le front-end ou le back-end ? Peut-être souhaitez-vous avoir le beurre et l'argent du beurre, et ainsi le développement full stack pourrait être votre vocation ?

Articles Similaires

Prêt à rejoindre ?

Plus de 10,000 personnes en réorientation professionnelle et entrepreneurs ont lancé leur carrière dans le secteur des technologies grâce aux bootcamps d'Ironhack. Commencez votre nouveau parcours professionnel et rejoignez la révolution technologique!